Roure le village millénaire

Du lit de la Tinée (480 m) au Mont Gravières (2 331 m), l’étagement du vaste territoire de Roure (4 029 hectares) favorise une agriculture diversifiée, depuis l’olivier jusqu’aux pâturages d’altitude. Mais les fortes pentes, difficiles à travailler, connaissent de fréquents éboulements. Un habitat fortifié est mentionné pour la première fois en 1067 et une partie du village s’est développé près […]

Lire la suite...