Des Rourois mobilisés pour leur patrimoine

L’Association pour la Protection et la Promotion du Patrimoine culturel et naturel de Roure (A3PR) est née, sa déclaration est parue au Journal Officiel du 3 mai 2014. Elle concrétise la volonté de nombreux Rourois de s’impliquer dans la valorisation d’un patrimoine commun riche et diversifié. Elle prolonge des actions engagées dans ce sens depuis plusieurs années avec, notamment, le travail mené sur les archives municipales ou les manifestations organisées à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Selon ses statuts : l’association « a pour objet de protéger, réhabiliter et promouvoir tous les éléments qui constituent le patrimoine culturel collectif de la commune. Elle entend la notion de patrimoine dans son acception la plus large. Elle s’intéresse en effet, non seulement à ce qu’il est convenu de considérer comme des « monuments » et des « œuvres d’art », mais encore à la « culture matérielle » (habitat traditionnel, constructions rurales, architecture religieuse « mineure », édifices fonctionnels, objets de la vie quotidienne, paysages…) et également à la « culture  immatérielle » (savoir faire, traditions…), ainsi qu’à tous les éléments  mémoriels (archives sous leurs différentes formes, mémoire des habitants…). L’association considère également que le patrimoine végétal et l’ensemble du patrimoine naturel font partie du patrimoine culturel ».

Une grande ambition donc qu’il s’agit désormais de concrétiser par des actions.

Capture d’écran 2015-04-19 à 18.02.10

Le moulin tout d’abord, dont le sort a été en partie à l’origine de la création de l’association, est au centre de nos préoccupations.

Ce beau bâtiment, nettoyé l’été dernier par un groupe de bénévoles, mis à l’honneur lors des Journées du Patrimoine 2013, constitue une pièce maîtresse du patrimoine Rourois et devrait rapidement faire l’objet d’un projet de valorisation.

Les archives municipales ensuite, dont Jean-Claude Linck contribue à nous révéler toute la richesse, sont à la fois un outil de connaissance et un objet patrimonial. Leur protection et leur valorisation doivent également être au centre de l’action de l’association.

Un travail devrait également être engagé en matière d’information et de documentation, à l’intention des Rourois comme des visiteurs : édition d’une plaquette présentant un plan du village avec ses lieux remarquables ; constitution d’un fonds documentaire local et régional (ouvrages, photographies, cartes postales, etc.) pour la bibliothèque et qui pourrait être présenté à l’occasion de diverses manifestations et expositions ?

Recherches sur la flore et les arbres remarquables de la commune, etc.

Mais tout cela ne pourra être réalisé, en accord avec l’équipe municipale, qu’avec le concours et le soutien du plus grand nombre, aussi nous vous invitons à manifester votre intérêt pour ces projets en adhérant à l’A3PR.

Olivier Sanmartin, Président de l’A3PR.